L’acier : un matériau de choix dans des secteurs variés !

Alliage métallique, dont le fer est le principal composant, l’acier est une structure durable et très résistante grâce à son teneur en carbone. C’est un consommable très utilisé dans diverses industries et domaines d’activités.

Pourquoi l’acier est si populaire ?

Si l’acier est tant utilisé, c’est bien évidemment parce qu’il y a, non pas une, mais plusieurs raisons :

  • Sa polyvalence d’utilisation :

L’acier profite à de nombreux secteurs. C’est une matière première facile à travailler. On peut très bien confectionner de l’acier rond, du tube d’acier carré ou rectangulaire, du pied en métal, ainsi de divers autres accessoires. Sa formation et sa transformation sont tout à fait possible, et ne passent pas par des procédures complexes.

  • Son abondance :

S’il y a une matière première encore très loin de la pénurie dans le monde, il s’agit bien de l’acier. Le minerai de fer offre encore une large quantité pour répondre aux besoins des consommateurs à l’international. Les industries métallurgiques ne risqueront pas ainsi d’être à cours de produit brut.

  • Son faible coût de fabrication :

Fabriquer de l’acier est beaucoup plus économique par rapport à la production d’autres matières premières comme le bois. Avec un coût de fabrication moindre pour un résultat de bonne qualité, c’est un investissement d’une valeur sûre !

  • Sa durabilité et sa résistance à la corrosion :

L’acier est également très apprécié pour sa durabilité et sa résistance à la corrosion. C’est pour ces raisons qu’il est autant utilisé dans le domaine de la construction et des travaux publics. On retrouve même l’acier inoxydable qui est de plus en plus apprécié dans le monde de la décoration.

  • Disponible sous différentes gammes :

L’acier est aussi disponible sous différentes gammes, en fonction des besoins, avec les propriétés mécaniques répondant à vos exigences. En effet, il existe une large gamme d’alliages d’acier qui peut varier en fonction de l’organe directeur.

Comment se passe le processus de fabrication de l’acier

Pour fabriquer de l’acier, il faudra passer par différentes étapes que l’on peut diviser en deux processus bien distincts :

  • Le premier consiste à utiliser du haut fourneau : on aura besoin de minerai de fer et de coke. Pour commencer, il faudra préparer le minerai de fer en passant par le broyage, le calibrage et la cuisson. L’élément obtenu sera par la suite fondu dans le haut fourneau avec du carbone pur que appelé « coke ». Pour faire en sorte que le coke puisse entrer en combustion pour fusionner avec le minerai de fer, il faudra insuffler à haute température le bas du haut fourneau. On obtiendra ainsi de l’acier brut, encore non traité.
  • Le second passe par un four à arc : outil de production de métal liquide, le four à arc est composé d’une cuve en acier et d’électrodes en graphite afin de transmettre l’énergie électrique de l’alimentation à la charge contenue dans le four. C’est généralement une technique de transformation de l’acier à partir d’acier de récupération à faire fondre dans le four. En d’autres termes, il s’agit d’un recyclage d’acier par traitement thermique et durcissement. C’est ainsi que l’on obtiendra de l’acier brut.

En fonction du projet et du résultat escompté, on pourra ajouter d’autres composants à la masse de fer et le carbone pour obtenir des aciers spéciaux. Mais le teneur en fer restera toujours plus important par rapport aux autres éléments. Les différentes usines de fabrications se baseront seulement sur le choix de l’alliage. Le rajout du manganèse est par exemple fait pour augmenter la résistance et la dureté de l’acier à l’état brut. Par contre, le rajout de phosphore permet à l’acier de gagner en résistance à la déformation. Votre tube carré sera limite élastique.

Les éléments d’alliage utilisés dans la constitution de l’acier ne sont donc pas choisis au hasard ! Ils serviront à des fins très précises.